Les émotions

En participant au stage d'Isabelle Filliozat "La grammaire des émotions", je me suis rendue compte à quel point comprendre ses émotions et celles d'autrui est la clé de la communication. Ce sont les outils indispensables pour acquérir les magnifiques valeurs que sont le non jugement et l'empathie.

 

A l'école, on apprend généralement que nous avons 5 sens (ce qui date d'Aristote!), pourtant nous sommes dotés de beaucoup plus de sens, comme la thermoception, la proprioception...

 

Dans le support de formation, distribuée par Isabelle Filliozat, elle écrit : 

 

"Développer sa conscience intéroceptive et proprioceptive permet d'identifier ce qui se passe en soi, de calmer nos réactions de stress, d'améliorer l'image du corps, de conférer sécurité intérieure et sentiment de soi et permet de se sentir soi, de se sentir vivre, de sentir le bonheur de vivre."

 

Et si on apprenait à nos enfants à comprendre les sentiments, les sensations et les émotions?

 

"L'émotion a une fonction bio-régulatrice, elle permet une réaction spécifique à la situation, au déclencheur. Quand on exprime une émotion naturelle, on s'en libère."

 

"Quand ni l'action, ni la décharge, ne sont possibles, l'émotion est refoulée, le corps reste en tension, le corps est sous stress, ce qui va entraîner des désordres psychosomatiques (les symptômes).

 

Chez Oxybul, j'ai trouvé des petits monstres bienveillants qui incarnent des émotions telles que la peur, la joie, l'amour ou encore la tristesse. Ces personnages Chockott, plaisent beaucoup à mon loulou de 4 ans et lui permettent de mettre facilement des mots sur ses émotions.