Quels outils pour développer l'attention, la concentration & la confiance?

Samedi 25 janvier 2020, j'ai eu l'immense plaisir d'animer une conférence autour de la problématique suivante : "Quels outils pour développer l'attention, la concentration & la confiance?." Cette conférence était organisée par l'association Ambérieu Alternatives et j'ai eu le plaisir de partager l'animation avec Pauline de Graines de Mélisse.


Je vous propose ici un rapide résumé de ce que nous avons pu aborder pendant cette conférence afin de partager quelques éléments ave les personnes qui n'ont pas pu être présentes.


Pour commencer, nous nous sommes interrogées sur la différence entre ces deux termes : attention et concentration.


L'attention, c'est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité. Grâce à elle, nous captons par nos 5 sens, les différentes informations en provenance de :

- notre environnement

- notre ressenti émotionnel ou physiologique


La concentration isole notre conscience de toutes les distractions inutiles à la tâche que nous devons entreprendre.


Puis, nous avons réfléchi à la notion de confiance, en reprenant les définitions proposées par Isabelle Filliozat. En effet, la psychothérapeute propose de dissocier 4 types de confiance :

- La confiance en ses compétences

- La confiance sociale/relationnelle

- La confiance de base/sécurité intérieure

- La confiance en sa propre personne.


Une fois les bases posées, nous nous sommes posés la question suivante :


Est-ce vrai que les enfants d'aujourd'hui ne sont pas ceux d'hier?


On observe des changements dans le comportement des enfants qui sont liées aux changements environnementaux :


- Le manque de mouvement.


Notre mode de vie est de plus en plus sédentaire. Un jour d'école, un enfant se réveille, s'assoit pour prendre son petit-déjeuner, s'assoit dans son siège auto pour aller à l'école, s'assoit dans sa chaise d'école... Bref, son besoin de mouvement n'est pas rempli.

Cela commence dès le plus jeune âge où de nombreux dispositifs ont été développés pour les bébés : le transat, le cosy, le youpala... ces dispositifs entravent les mouvements des enfants.


- L'alimentation


Notre mode de vie engendre parfois un manque de temps pour préparer des repas à partir de produits bruts à nos enfants. La présence accrue dans l'alimentation des enfants de produits transformés n'est pas sans impact sur les difficultés d'attention.

Sur certains produits industriels comme certains raviolis surgelés, des bonbons, une tarte aux pommes on peut même lire la mention suivante : "peut avoir des effets indésirables sur l'attention et l'activité des enfants."




La présence de phosphates dans des aliments prisés par les enfants comme le Kiri, le jambon, est aussi aujourd'hui démontrée comme responsable de certaines difficultés d'attention.


Le fait de donner des produits sucrés entraîne aussi un pic d'activité, d'énergie parfois difficile à contrôler pour les enfants. Même un jus de fruits bio reste très sucré et l'absence des fibres du fruit pour assimiler le fructose présente cet impact.


- Les écrans


Sur ce thème, je vous renvoie aux ouvrages de Michel Desmurget : "TV lobotomie" et "La fabrique du crétin digital".


Si vous n'avez pas le temps de lire en ce moment, vous pouvez écouter une de ces interventions : https://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY


Après avoir développé ces aspects, nous nous sommes recentrés sur les origines de notre motricité, celle de la première année de notre vie.

Puisque, nous l'avons dit, le mouvement est primordial, nous avons observé les différentes étapes de motricité une fois que le bébé est sorti du ventre de sa maman :


- se retourner

- faire des roulés

- ramper

- marcher à 4 pattes

- s'assoir seul

- se hisser

- marcher sur ses deux pieds.


Certains enfants, pour des raisons variées sautent une étape de motricité et on peut alors observer différentes choses :


- un enfant qui s'assoit avec les jambes en W

- se déplace sur la pointe des pieds

- se déplace en courant plutôt qu'en marchant

- une mauvaise tenue du crayon

- enroule ses pieds autour de la chaise

- met un pied sous les fesses lorsqu'il s'assoit

- a un faible tonus musculaire

-...


Quels sont les outils facilement accessibles qu'on peut utiliser pour développer la concentration et l'attention?


- Des exercices de respiration, à l'aide d'une expandaball par exemple

- Des visualisations

- Des postures de yoga

- Des jeux tels que Bazar Bizarre, cocotaki, 1.2.3 soleil

- ...


Et si les réflexes archaïques étaient en jeu?


A la naissance, on teste quelques réflexes archaïques : Moro, marche automatique, grasping... On vérifie que ceux-ci sont présents. Mais ensuite, au cours des examens médicaux suivants, on ne vérifie pas qu'ils sont bien intégrés. Or notre équilibrage global est lié à l'intégration globale de l'ensemble de nos réflexes (environ 3 ans). Le réflexe doit être intégré, ne pas disparaître puisqu'on peut en avoir besoin.

Dès qu'un réflexe est intégré, des connexions neuronales sont créées.


Nous avons testé quelques réflexes et partagé des outils pour les intégrer lorsque ce n'est pas le cas.


En effet, même adulte, on peut se rendre compte que certains de nos réflexes ne sont pas intégrés, que nous avons mis en place des techniques de compensation pour vivre avec. Paul Landon, parle de "caillou dans la chaussure".


Heureusement, notre cerveau est plastique et il est possible d'agir dessus pour y remédier. On peut donc, même adulte travailler sur l'intégration de nos réflexes.


Pour concrétiser cette théorie, on a partagé ensemble des exercices de brain gym et de brain ball.


C'était un chouette moment d'échange et on a encore plein d'outils à partager. Alors rdv au stage d'approfondissement organisé par Ambérieu Alternatives pour en savoir plus!








À la une
Publications récentes
Mots-clés
Suivez Happee sur Facebook
  • Facebook Basic Square

Rechercher

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now